Cet été, on zigouille nos complexes !

C’est pas encore l’été mais les températures estivales sont déjà là ! Et cette année, j’ai décidé de m’aimer toute entière. Je m’explique : j’ai pour habitude de cacher au maximum mes jambes, je complexe un peu sur ces parties de mon corps. Elles sont hyper blanches (normal, je ne les montre jamais), y’a des points rouges dessus (poils incarnés bonjooour), de la cellulite à foison, des bleus (je marque très vite, pour un rien), des gros genoux, … Bref, j’ai pas des jambes de rêve. J’ai pas un corps de rêve en fait. MAIS cette année j’ai envie de m’en balek de tout ces complexes. ET VOUS AUSSI !
Ça vous dit de se soutenir dans cette démarche ?

Un peu de “body positivism”

La semaine dernière j’étais dans un élan de positivisme absolu et c’était méga cool. Vous ne vous en rendez peut-être pas compte mais j’ai osé montrer mes guibolles 4 jours d’affilé, c’est un putain de record pour moi (j’ai même pas bronzé, ouiiin) ! Je n’ai pas senti un seul regard jugeur (je les vois d’habitude les gens qui regardent de travers). Est-ce parce que je me sentais bien dans ma peau ? Parce que j’en avais rien à faire des autres ? Parce que j’approche de la trentaine (hfgudrnihvgkldt) ? Probablement. Et franchement, ça fait du bien de ne pas se focaliser sur les regards des gens. On se sent libre et bien dans sa peau.

OSEF de l’opinion des autres !

En parlant du regard des autres, c’est triste de constater à quel point il a un impact sur nous. Il peut bousiller en 2 secondes notre confiance en soi..ET BAH JE DIS CROTTE AUX GENS QUI REGARDENT MAL, NON MAIS OH (pourquoi on leur prête autant d’attention ?) ! Faisons en sorte de rester dans cette bulle de positivisme ! Qui sais, je serai peut-être à l’aise en maillot de bain cet été (lol aime dé air) ?

J’suis pas psychologue mais je pense qu’il est important de lâcher prise si l’on veut “oublier” nos complexes… Ne plus penser à ce petit bidou, à sa petite poitrine, ses cuisses ou autre, et SURTOUT ne pas chercher à localiser les regards désapprobateur : les ignorer est la meilleur solution. Ou lâcher un sourire à ces tarbas, pour casser leur délire de méchant (il faut du cran pour pouvoir faire ça, mais c’est possible !).

Je saiiiiis, c’est tellement facile de dire ça, mais j’espère m’y tenir. Marre de prendre trop à cœur les regards des autres. Marre de me prendre la tête pour rien ! Par contre, si vos complexes vous gâchent vraiment la vie, il est important d’en parler à quelqu’un qui saura vous écouter et vous redonnera confiance en vous !

Eté 2017, nous voiciiiii !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *