Mougui et Guigou

Cochons d’Inde : mes gros bébés !

Holà los amigo(a)s ! Cómo está dans la casa ? Vous l’savez, y’a pas que les jeux vidéo dans ce blog : il y a aussi du racontage de vie ! C’est le cas aujourd’hui avec un petit article pipou : je vais vous parler des cochons d’Inde. J’ai deux mâles : Guigou (le blanc) et Mougui (le gris). Leurs noms déchirent, hein (avouez !) ?

La p’tite histoire

Il y a 3 ans, nous emménagions dans notre maison. J’étais toute excitée mais il manquait une présence animale dans notre “chez nous” . Pour tout vous dire, c’est un chat que je voulais à la base. Mais Monsieur n’était pas d’accord, ce que je peux comprendre : peur qu’il griffe nos nouveaux meubles, budget, à qui le laisser pendant les vacances, comment l’éduquer, … Bref, j’ai lâché l’affaire (et heureusement au final, car en ce moment je vis chez mes beaux-parents : ils n’auraient pas accepté le chat). J’ai donc proposé à Monsieur l’adoption de deux cochons d’Inde. Deux car c’est un animal qui vit en groupe. Et puis, j’en avais déjà eu alors je connaissais un peu le sujet.

Enfiiin… C’est ce que je croyais ! J’ai appris plein de chose en me renseignant sur le net avant d’avoir mes gros bébés ! Par exemple, la litière : éviter les copeaux de bois car ils peuvent faire bobo aux yeux des cochons-d’Inde. J’ai donc choisi une litière de paille en gros granulés (un bon rapport qualité/prix je trouve). Certains légumes sont nocifs, comme la laitue ! Elle est toxique à cause de son taux de nitrate. Puis le choc : LES COCHONS D’INDE MANGENT LEUR CACAAAAA !! Mais attendez, c’est tout à fait normal ! Leurs crottes contiennent des protéines et de la vitamine B. J’vous en bouche un coin, vous n’saviez pas tout ça, hein ?

Welcome home !

cochon-d'indeJ’étais prête pour accueillir les mimoux (un de leurs nombreux surnoms) : tout était prêt ! Important : bien choisir l’emplacement de la cage. Les cochons d’Inde sont relous, ils n’aiment pas les changements d’environnement (idem avec la nourriture, ils peuvent arrêter de se nourrir si changement brusque d’alimentation !). Placez-les dans une pièce conviviale comme le salon, la salle à manger ou la cuisine. Nous sommes allés les chercher super loin, à plus d’une heure de route. Je les ai acheté à deux fermiers (10€ chacun, ils n’abusent pas comme dans les animaleries !). Guigou et Mougui ne sont pas frère, mais ont pourrait le croire vu leur pelage similaire. C’était cool car ils se connaissaient, ça leur faisait déjà un repère. Ils avait 3 mois à l’époque, ils étaient si petiiiiits ohlala ! Remember leurs tronches affolées quand nous les avons installés dans la cage de transport, les pauvres.

Ils ont maintenant un peu plus de 3 ans et sont (je l’espère) heureux. Guigou est d’un naturel peureux bien qu’il se soit calmé (à une époque on ne pouvait pas le toucher : il fuyait se planquer en courant). Il se laisse faire maintenant (il fait genre qu’il est pas content mais en fait il kiffe, le coquin). Mougui est le mâle dominant et n’hésite pas à le rappeler chaque jour. Il est assez curieux et carrément moins trouillard que Guigou. Ils ont chacun leur caractère, c’est flagrant. Les cochons d’Inde sont très sociaux et expressifs : je ne m’ennuie pas avec les miens !

Ce qu’il faut savoir si vous compter en adopter

cochons-d'inde

Mes gros bébés !

L’adoption de cochons(s) d’Inde n’est pas à prendre à la légère ! C’est tout de même un budget, surtout au départ : j’en ai eu pour une centaine d’euros (cage, litière, granulées, foin, accessoires, …). Un cochon d’Inde mange chaque jour 30 grammes de granulées, 1/10ème de son poids de légumes et une quantité illimitée de foin… Ça va très vite ! J’ai fini par opter pour ces légumes, matins et soirs : endive (1 ou 2 feuilles seulement), concombre (attention aux diarrhées ! Petites quantités car contient beaucoup d’eau) ou courgette, poivron (rouge de préférence car plus de vitamine C) et fenouil. Je pense que c’est un menu équilibré qui leur apporte ce dont ils ont besoin au quotidien. Attention aux carences de vitamines C ! Les cochons d’Inde ne fabriquent pas cette vitamine, il est souvent nécessaire de leur en donner sous forme liquide (en plus des légumes) à l’aide d’une seringue sans aiguille !

Contrairement à ce que l’on pense, ce n’est pas forcément “l’animal de compagnie des enfants”. Pourquoi ? Parce que ces petites bêtes sont très fragiles (aussi bien physiquement qu’émotionnellement) ! Trop de bruit les stress, il ne faut surtout pas leur faire peur (risque de crise cardiaque). Attention également lorsque vous les manipulez ! Les cochons d’Inde ne savent pas se défendre (ils mordent très rarement).

Je ne vais pas m’étaler sur ces rongeurs, il y a tellement de choses à dire sur eux ! Voici quelques liens si vous souhaiter plus de renseignement à leur sujet :

Wamiz : c’est le premier site sur lequel je suis tombée lors de mes recherches. Très complet.

Cobayeclub : excellent tableau récapitulatif des légumes que l’on peut/ne peut pas donner à nos cochons d’inde

Passioncobaye : deuxième site très complet

Chons : un dernier pour la route !

Mots de la fin :

Guigou et Mougui font intégralement partie de ma vie. J’aime les entendre se chamailler (même si parfois c’est saoulant, faut l’avouer !), réclamer leur légumes ou un câlin (ça arrive rarement mais c’est tellement mignooooon !!), les voir s’étaler de tout leur long (ça prouve qu’ils sont bien dans leurs baskets), voir leurs petites oreilles bouger lorsqu’on leur parle, … Les cochons-d’Inde sont loin d’être ennuyant ! Vous le constaterez rapidement en passant du temps avec eux.

N’oubliez pas : ils ont besoin de contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *