La sinusite, cette maladie qui fout à plat !

Certaines saisons apportent leur lot de virus et bactéries. Les températures jouent au yo-yo et “PAF!” (ça n’fait pas de Chocapic, dommage) : vous êtes malade. Nez méchamment bouché, maux de tête ? Félicitation, vous faites partie du cercle des sinusitiens (j’suis fière de mon invention). Pourquoi vais-je parler de la sinusite, cette infection qui enflamme nos muqueuses nasale ? Et bien parce que je la subis plusieurs fois par an. Vous trouverez dans cet article quelques conseils qui vous aideront à dégonfler vos sinus (cette phrase envoie grave du pâté, haha !).

D’où elle vient c’te maladie ?

Elle s’installe une fois les sinus bouchés, par je ne sais quelle raison (un rhume la plupart du temps). Chez moi, ça arrive sans prévenir, pas l’temps de passer par la case “rhume” . Sérieusement, je choppe cette saloperie 3/4 fois par an, si ce n’est plus ! J’me balade pas à poil pourtant… Dans tout les cas une chose est sûre : j’atterris à chaque fois chez le toubib car seuls les antibiotiques et corticoïdes arrivent à me débarrasser de cette maladie (à croire que mes globules blancs sont pourraves !).

J’vais pas vous faire un schéma, mais nous avons plusieurs sinus. Les principaux sont situés juste au dessus des sourcils et sous les yeux (vous savez, c’est l’endroit où le médecin appuie en vous demandant si ça fait mal). Les sinus sont étroits et se bouchent très facilement lorsqu’ils sont enflammés (gonflés). Le mucus nasal a du mal a s’écouler, ce qui permet aux microbes de proliférer tranquilou (beurk). Résultat : sinusite et sa panoplie de symptômes à savoir : nez bouché, écoulements nasaux, maux de tête et oculaires, éternuements, perte de goût et d’odorat, légère fièvre (hausse de température tout à fait normale liée au nez bouché : rien d’affolant mais ça fatigue !), …

Actuellement, j’en suis au stade des premiers symptômes, c’est assez soft. J’aurai le nez bouché dans 2 jours, malgré l’automédication. Ça m’a pris d’un coup hier après-midi, j’étais dégoûtée. “J’le sens gros comme une patate : j’me paye une sinusite !” disais-je. Bah ouais… et c’est pas cool (pour le coup, c’est mon nez la patate).

Mes p’tits conseils

Voici des p’tites combines qui soulagent les symptômes typique de la sinusite :

  • synergie d’huiles essentielles en inhalation,
  • eucalyptus radié en massage sur les sinus (fluidifie et débouche le nez)
  • huile essentielle de menthe poivrée pour les maux de tête (en massage sur les tempes et/ou front)
  • citron (anti-bactérien). Mettez-en avec du miel (pour le mal de gorge) dans une tasse de thé.
  • boire beaucoup d’eau pour fluidifier les sécrétions nasales (comme quand tu es constipé, il faut boire beaucoup d’eau pour que… Enfin, tu vois c’que j’veux dire ?)
  • spray nasal à l’eau de mer plusieurs fois par jour (voir la méthode du pot néti)
  • MOUCHEZ-VOUS pour sortir ce mucus dégueulasse qui bouche nos pauvres sinus !
  • NE RENIFLEZ PAS, PLEASE : c’est horrible à attendre (et pas bon pour vous)

Je préfère soigner mes maux de tête avec l’huile essentielle de menthe poivrée, le paracétamol est mon dernier recours si la douleur ne passe pas. J’ai entendu parler de l’homéopathie mais je n’en suis pas convaincu.

Prévention

  • Bien se laver les mains (même si on a l’impression que ça ne sert à rien)
  • Tenez-vous à distance des personnes malades (vade retro !!)
  • RENFORCEZ VOS DÉFENSES IMMUNITAIRES (cure de magnésium, jus d’orange tout les matins, gelée royale …)
  • COUVREZ-VOUS AVANT DE SORTIR (ce n’est pas parce qu’il fait 20 degrés dehors que l’on doit se mettre en débardeur pour le swag !)
  • Dernière solution : hiberner.

Dans tout les cas, si les symptômes persistent, consultez un médecin ! Vous avez sans doute besoin de médicaments plus fort. Ne laisser pas traîner ça, vous risquez de faire des sinusites chroniques si vous ne vous soignez pas (ou mal).

Sur ce, à vos armes ! Bon courage, et soignez-vous bien !

 

Post-scriptum d’avril 2017 : j’ai récemment appris que j’étais allergique au pollen… Je comprends mieux maintenant pourquoi la sinusite est mon lot quotidien au printemps depuis quelques années !

1 comment

  • ilmysette

    Ma galère sinusite racontée en détail par quelqu’un d’autre, c’est génial ^^ ! perso, j’ai arrêté de prendre des médocs parce que ca ne me fait plus rien, a part avoir les effets secondaires… du coup au moindre petit vent, c’est bonnet qui couvre bien le front…
    Génial votre blog! bonne continuation et couvrez vous bien! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *