shelter

Shelter : un jeu touchant proche d’une histoire interactive.

J’avais depuis quelques mois le jeu Shelter dans ma liste de souhait Steam. Etant à 9€, j’attendais qu’il soit soldé… Mais je n’ai pas pu attendre plus longtemps ! Voici mes impressions à chaud.

Shelter signifie abri en anglais. Tout est dit dans le titre. Nous incarnons un blaireau ou une blairelle (à vous de voir). Nous devons protéger et nourrir nos 5 blaireautins. Lorsque le jeu démarre, rien n’est précisé. Pour le coup, nous sommes vraiment lâchés dans la nature ! C’est à nous de tout découvrir. C’est intriguant et j’aime ça, il ne m’en faut pas plus pour être à fond dans le jeu.

shelter menu

Remarquez qu’on ne voit pas forcément au premier coup d’œil ce qui est écrit.

Pour Steam, Shelter est un jeu indépendant d’aventure et de survie. Pour moi, c’est une histoire interactive. Le jeu est sorti le 28 août 2013 et a été édité et développé par Might & Delight. Disponible sur PC en téléchargement.

Ce que j’en pense

Les graphismes sont spéciaux et minimes, mais je les adore. Je les trouvent enfantins, c’est mignon. Les couleurs sont très jolies, nous avons droit à de magnifiques paysages. Par contre, je trouve qu’il y a beaucoup trop de luminosité, c’est gênant. La bande son est agréable à écouter, bien qu’un tant soit peu répétitive. Rien à redire sur les bruitages des animaux, c’est parfois super mignon ! Les sauvegardes se font à chaque début de niveau (il y en a cinq). La caméra est parfois reloue, elle traverse les arbres (on ne voit donc rien pendant ce temps là). Autre chose qui peut déplaire à beaucoup : le jeu se finit facilement en une heure. Mais les émotions sont là. Ma plus grosse impression est que ce jeu pourrait tout à fait faire office de petit film interactif pour les enfants. D’autant plus qu’il y a une morale intéressante.

Shelter famille

Petite précision : tout se passe dans l’ombre lorsque les petits meurent, il n’y a rien de violent. Pas de sang, pas trucs gore.

So cuuuuute !

Comme je suis une mauvaise mère, j’ai perdu tout mes petits lors de ma première partie… Mais je me suis bien rattrapé à la suivante. C’est pas si facile de protéger ses petits de la famine, des prédateurs et de l’environnement !

Shelter comporte plusieurs niveaux qui permettent de voir plusieurs vues de la nature : plein soleil, nuit (on voit que dalle et on ne peut pas courir !), printemps, pluie, feu de forêt, etc… Je ne peux m’empêcher de croire que Shelter peut nous sensibiliser, surtout par rapport aux feux de forêt (mais aussi à la beauté de la nature et à la protection des animaux).

Conclusion

9€ peut paraître abusé pour une heure de jeu, mais on paie bien le double pour une séance de cinéma ! Je salue l’excellent travail de l’équipe du jeu. Je suis très contente de cet achat, j’ai pris beaucoup de plaisir à y jouer. C’est très réaliste (même si les graphismes ne le sont pas). C’est bête à dire mais “j’angoissais” à l’idée de perdre un petit. La fin est bouleversante, je suis resté scotcher. Je ne m’attendais pas à un tel dénouement. J’ai versé une ou deux larmes (j’ai pas honte de le dire !). Comme je l’ai écris précédemment, les émotions sont réellement là. Des jeux comme ça, j’en veux tout les jours !

2 comments

  • Maeva

    Cet article date un peu, mais ce jeu a l’air passionnant ! Je voudrais vraiment l’essayer. Il me paraît intrigant et rempli de suspense ! Est-ce toujours sur la 3DS ? Tu ne le précises pas !

    • Mllekomiko

      Je n’ai en effet pas clairement précisé que le jeu est sur PC (Steam est une plateforme de distribution de contenu en ligne sur ordinateur). Nous sommes en 2016 et je recommande toujours ce jeu (le deuxième opus de Shelter est sorti, mais je ne l’ai toujours pas fini !) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *