story of seasons wallpaper

Story of seasons : les joies de l’agriculture et de l’élevage !

Bien le bonjour les gens ! Aujourd’hui, je vais vous parler de “Story of Seasons” (anciennement “Harvest Moon”), un génialissime jeu de simulation édité par Nintendo et développé par la société japonaise Marvelous Inc. Il est sorti le 31 décembre 2015 sur les consoles de la famille Nintendo 3DS, mais était disponible 1 semaine avant dans les magasins Micromania (pour ma plus grande joie !).

Une histoire de saisons…

story-of-seasons-personnalisationAu commencement d’une nouvelle partie, nous sommes informés que ce jeu n’est pas forcément destiné aux enfants. Pourquoi cela ? Car il est bien trop compliqué pour eux ! Nous avons droit à une première couche de discours sur le respect des animaux et de la nature (merci Véronica). Deux modes de jeu s’offrent à nous : le mode “normal” et le mode “jeune pousse” (que j’ai vite abandonné, car le mode normal est tout à fait faisable !).

On ne peut échapper à la personnalisation de notre protagoniste qui est rapide et efficace. Si vous voulez faire un ravalement de façade en cours de jeu : pas de soucis ! Un petit tour dans la penderie et le tour est joué ! Et tant qu’à faire, pourquoi ne pas en profiter pour changer de tenue et vous accessoiriser avec ce que vous avez fabriqué ou acheté ? Et oui, c’est aussi ça Story of Seasons : il n’y a pas que l’élevage et l’agriculture, ce jeu à un contenu vraiment riche et varié !

Ciao la ville !

Ça y est, nous sommes prêt ! Un matin, nous recevons un tract du village du Chêne qui manque désespérément de fermier. Evidemment, nous postulons, sinon il n’y a pas de jeu. Aussitôt dit, aussitôt fait : notre candidature à été acceptée ! Je n’ai jamais vu une reconversion aussi rapide. Adieu la vie citadine, bonjour la campagne !

Nous arrivons donc au village du Chêne et sommes accueillis par Véronica, maître de la guilde (autrement dit le maire du village). Elle nous explique qu’elle aimerait faire connaître son village (paumé) et ainsi attirer les touristes. Bien évidemment elle compte sur nous pour y arriver ! Pour cela, Véronica nous annonce que notre apprentissage se fera chez une vieille fermière expérimentée : Madame Eda. Et là, pendant le trajet pour aller jusqu’à cette dame : BIM ! Deuxième discours méga long sur la nature ! Nature qui est si belle et qu’il faut protéger. J’vous avoue que ça m’a un peu saoulé, je ne sais pas si ce genre de discours à un réel impact sur le joueur de Story of Seasons. Bof, pourquoi pas après tout, tant qu’on ne me bassine pas toutes les heures avec.

Dame Eda, apprends-moi tout !

L’apprentissage dure une semaine in game (environ 2 heures IRL). Il faut un peu s’accrocher car il n’y a pas beaucoup d’action… Par contre, y’a beaucoup de blabla ! Madame Eda nous parle de l’agriculture, des achats, des ventes, et le plus important : la santé (le smiley) et l’énergie (les petits cœurs) ! Plus ta santé est mauvaise, plus ton énergie dégringole. N’oubliez pas de vous nourrir et ne vous couchez pas trop tard, sinon vous tombez dans les pommes ! Cela revient à perdre sa journée… C’est rageant (oui, c’est du vécu).

story-of-seasons-santé-énergie

A surveiller tout le temps !

Passé le didacticiel, nous avons droit à notre propre ferme ! Mais ce n’est qu’une bâtisse délabrée… Idéale pour caler un p’tit tuto charpenterie ! Rien de bien long et de compliqué, don’t worry ! Il faut juste aller chercher quelques matériaux de construction.

Puis une routine s’installe. Petit à petit, les choses se débloquent. On prend soin de nos bêtes et de nos cultures, on récolte des matériaux, on vend des choses pour en acheter d’autres, … Au début de Story of Seasons, les vendeurs ne sont pas tout les jours présents sur la place du marché, c’est agaçant car c’est une journée de perdue. On se dit : “Tiens ! J’vais acheter ceci pour faire cela !” ou encore “Tiens ! Je vais vendre ceci pour acheter des bêtes !”. Et bien non car MONSIEUR LE MARCHAND N’EST PAS LA PUNAISE. Bon bah je vais me coucher, demain est un autre jour…

Soyez patient !

Alors oui, les choses sont peut-être un tantinet longues à se débloquer, mais je trouve ça pas si mal. En effet, ça nous donne du temps pour maîtriser le jeu et se faire des golds. On est pas dépassé ! Imaginez si vous aviez tout tout de suite… Ce serai moins fun (et ce serai un sacré bordel car je ne vous ai pas parlé de certains aspects du jeu comme le mariage, les enfants, les nouveaux PNJ, les différents terrains de culture, les nouvelles maps, les cultures sous serres, les animaux sauvages, la personnalisation de la ville…). Heureusement, quelques événements ponctuels viennent agrémenter votre début de partie (concours, interactions spéciales avec les PNJ, …). Comptez une bonne dizaine d’heures de jeu pour vous imprégnez des bases !

story-of-seasons-agriculture

Fleurs, légumes, fruits, céréales, … Certaines graines ne peuvent se planter ailleurs que sur un terrain spécial !

Je ne vais pas m’étaler sur les graphismes et la musiques. Les deux sont mignons et chaleureux. Je trouve ça plutôt jolie (je rappelle que j’ai la toute première version de la 3DS). Quelques ralentissements parfois, mais rien de bien méchant.

Conclusion

Après 11 heures de jeu, j’étais heureuse d’apprendre qu’un nouveau marchant débarquait dans la ville. Enfin de nouvelles marchandises ! Petit à petit, la progression accélère, ça fait plaisir !

Le temps et les saisons vous aide à débloquer la suite de l’histoire. Vous apprendrez que chaque graine appartient à une saison. Certaines récoltes se font à la faucille, d’autres à mains nues. Au moment où vous pensez connaître le fonctionnement, de nouvelles choses inattendues arrivent et changent votre façon de jouer. C’est génial ! Au début de ma partie, je me plaignais car les journées étaient longues… Je peux vous dire maintenant après plus de 180 heures de jeu que les journées sont trop courtes : il y a beaucoup de choses à faire ! Et le pire, c’est que je n’ai pas encore tout découvert… Producteur de vin, fromager, potier, joaillier, apiculteur et j’en passe : vous n’avez pas fini de vous régaler sur Story of Seasons !

J’ai voulu tester le mode multijoueurs mais je n’ai trouvé personne (padami lolilol)… Quand au mariage, j’en suis encore loin ! Je suis novice en drague (la drague dans Story of Seasons revient à offrir des cadeaux qui fassent plaisir le plus souvent possible, pour améliorer la relation avec le PNJ… Ahem). Il y a tant à dire sur ce jeu… J’espère avoir dit le principal. Alors, vous tentez l’aventure ?

1 comment

  • Maeva

    J’adore les jeux d’élevage et d’agriculture. Je connais très bien Story Of Seasons, car ma petite cousine y joue régulièrement. Perso, je suis plus portée sur les jeux en ligne du genre. Je joue sur http://www.prizee.com/ la plupart du temps. En ce moment, celui auquel je m’adonne, c’est Sheep Mania. Je te conseille, car tu as l’air de beaucoup apprécier le genre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *